Catégories
News Humanitarian/Medical

« Après six mois d’une guerre totale, les cicatrices physiques et mentales font des ravages à travers les générations en Ukraine. » – BCAH

Depuis l’invasion de la Russie, les Ukrainiens continuent de voir leurs proches tués, blessés, et souffrant de traumatismes, leurs familles séparées et leurs maisons, écoles et hôpitaux sous le feu des attaques.

La mort, la destruction et la dévastation hantent les rues du pays et la guerre ne montre aucun signe d’affaiblissement. Environ 6,6 millions de personnes ont été déplacées, 5 587 civils, dont 358 enfants ont perdu la vie et plus de 7 890 civils, dont 693 enfants ont été blessés, bien que, selon les estimations, les chiffres réels soient bien supérieurs.

L’attaque fatale de la Russie contre l’Ukraine le jour de la célébration de son Indépendance est un exemple supplémentaire des traumatismes continus infligés sans interruption aux Ukrainiens. (BCAH, Dattalion)

Créateur: Darek Delmanowicz / Crédit: EPA-EFE

Suite à notre sujet partagé la semaine dernière sur le projet Portes ouvertes et le Centre de conseils psychologiques et de thérapies de traitement des traumatismes à Kyiv, cette semaine, nous souhaitions aborder un autre programme de santé mentale soutenu par l’Appel Humanitaire pour l’Ukraine.

« Main tendue vers l’Ukraine : traitement des traumatismes de guerre pour les enfants déplacés » est un projet humanitaire de HOPE worldwide Canada en Ukraine qui fournit un soutien psychologique aux enfants déplacés à l’interne touchés par la guerre.

Ce projet a été lancé en Ukraine en 2015 et, depuis sa création, le programme a permis avec succès la formation de 636 facilitateurs qui ont offert des soins thérapeutiques à 3 688 enfants et 984 adultes.

L’Appel Humanitaire pour l’Ukraine s’est engagé à fournir 364 000$, répartis sur une période de deux ans, à partir de septembre 2022. Comme les besoins sont de plus en plus croissants depuis l’escalade de la guerre en Ukraine le 24 février, ce financement permettra au programme de renforcer ses capacités pour fournir de l’aide et plus de soutien de manière générale.

La méthodologie de ce programme, « Les enfants et la guerre – Apprentissage de techniques de rétablissement », se concentre sur la prévention du TSPT et de la dépression chez les enfants souffrant de traumatismes liés à la guerre. Cette stratégie permet d’éviter de recourir à des psychothérapies spécialisées et aide les jeunes à apprendre à gérer toute situation stressante et compliquée dont ils pourraient faire l’expérience dans leur vie future.

De nombreux enfants touchés par la guerre développent des symptômes liés à des traumatismes et des troubles de stress post-traumatique après avoir vécu des situations où leur vie était menacée. Étant donné le nombre croissant d’enfants traumatisés par la guerre en Ukraine, il est important de leur donner les outils nécessaires à l’élaboration de stratégies d’adaptation, afin qu’ils se sentent capables de mieux maîtriser leurs réactions, puissent profiter du soutien de leurs familles et saisir les opportunités qui s’offrent à eux dans leurs écoles.

Au cours des deux prochaines années, 240 psychologues, éducateurs et travailleurs sociaux seront formés pour fournir un soutien en santé mentale à plus de 9 900 enfants déplacés en interne et souffrant de traumatismes de guerre. Ce programme humanitaire sera mis en œuvre dans la région occidentale de l’Ukraine, en particulier dans les oblasts de Lviv, Ternopil, Ivano-Frankivsk, et Chernivtsi.

En raison de l’invasion russe qui a lieu actuellement, le besoin en soutien psychologique continue de se faire de plus en plus ressentir. C’est grâce à nos généreux donateurs que l’Appel Humanitaire pour l’Ukraine peut financer ces projets de toute première importance en Ukraine.

Contexte

L’Appel Humanitaire pour l’Ukraine a été conjointement établi par le Congrès des Ukrainiens Canadiens (CUC) et la Fondation Canada Ukraine (FCU) afin de formaliser une approche coordonnée pour fournir une aide humanitaire rapide et efficace aux personnes en Ukraine en ayant besoin pour faire face à toute agression supplémentaire de la Russie. Les efforts de coopération se concentrent principalement sur l’aide et le secours humanitaires auprès des personnes déplacées, les soins médicaux, les hébergements d’urgence et la sécurité alimentaire.

Catégories
News

Martha Rogers annonce un don jumelé d’un million de dollars à la Fondation Canada-Ukraine

Martha Rogers a annoncé son engagement à faire un don en contrepartie de chaque don versé à la Fondation Canada Ukraine entre le 24 août 2022 (Jour de l’indépendance de l’Ukraine) et le 7 septembre (Jour du patrimoine ukrainien-canadien).

Le don jumelé pourra s’élever jusqu’à un million de dollars : 500 000$ pour l’Appel humanitaire pour l’Ukraine (« Aider l’Ukraine maintenant »), 250 000$ pour « Aider les Ukrainiens déplacés au Canada », et jusqu’à 250 000$ pour « le Programme d’aide chirurgicale Canada Ukraine ». Vous pouvez faire un don pour chacun de ces programmes et recevoir immédiatement un reçu d’impôt en cliquant sur les boutons de la page d’accueil de notre site : cufoundation.ca.

Une mission chirurgicale

Martha a pris cet engagement en mémoire à sa mère, Loretta Anne Rogers, qui avait lancé l’idée de soutenir les Ukrainiens alors qu’ils en ont tant besoin. « Dès les premiers jours des attaques horribles de la Russie contre l’Ukraine, ma mère et moi regardions et lisions les nouvelles ensemble. Nous étions toutes deux absolument bouleversées par les dégâts considérables subis par les hôpitaux, les écoles et les immeubles résidentiels, et par la manière dont des milliers de civils étaient assassinés aveuglément, dont des femmes et des enfants, ainsi que par le déplacement de plus de 10 millions d’Ukrainiens ».

« C’est en mars, quelques semaines à peine après le début des attaques, que nous avons pris connaissance du formidable travail de la Fondation Canada Ukraine. Ma mère et moi avons décidé de soutenir cette organisation caritative canadienne au vu de son solide bilan depuis les trente dernières années, ses partenaires établis et réputés en Ukraine et autour du pays, l’approbation dont elle bénéficie auprès de la communauté ukrainienne-canadienne, le soutien des gouvernements au fédéral et au provincial, ici, au Canada, ainsi que des contacts auprès de ministères du gouvernement de l’Ukraine. Par-dessus tout, nous étions impressionnées par la capacité de la FCU de fournir des aides de toutes sortes et ce, de manière rapide, efficace et souple.

Orest Sklierenko, le Président et Président directeur général de la Fondation Canada Ukraine, a déclaré : « cet engagement de la part de Martha en mémoire de sa mère constitue une marque d’approbation extrêmement généreuse envers la FCU et sa mission. Le programme de don jumelé est un exemple d’initiative louable qui illustre comment nos leaders au sein de notre communauté peuvent encourager les autres à apporter leur soutien à #HelpUkraineNow – Aider l’Ukraine maintenant.

Toujours selon lui, « Depuis le tout début de ces attaques, nous avons pu observer un incroyable soutien venant de dizaines de milliers de donateurs à travers le Canada, de la côte pacifique à la côte atlantique en passant par toutes les communautés au milieu du pays ».

Pour faire un don, rendez-vous sur : https://www.cufoundation.ca


Contexte

L’Appel Humanitaire pour l’Ukraine a été conjointement établi par le Congrès des Ukrainiens Canadiens (CUC) et la Fondation Canada Ukraine (FCU) afin de fournir une approche coordonnée d’aide humanitaire, en mettant l’accent sur la rapidité et l’efficacité de l’aide aux personnes en Ukraine en ayant besoin. Les efforts de coopération se concentrent principalement sur l’aide et le secours humanitaires auprès des personnes déplacées, les soins médicaux, les hébergements d’urgence et la sécurité alimentaire.

À ce jour, nous avons reçu un montant total de 43 millions de dollars de dons, dont 22 ont déjà été répartis et distribués.

L’Appel « Aider les Ukrainiens déplacés » est un fonds établi en parallèle par l’Appel humanitaire pour l’Ukraine afin de déployer des soutiens aux familles ukrainiennes déplacées arrivant au Canada.

Le Programme d’aide chirurgicale Canada Ukraine, soutenu par la FCU, apporte des soins chirurgicaux aux victimes de la guerre. Ces soins sont fournis par des chirurgiens spécialisés dans les soins intensifs, l’orthopédie, la tête et le cou, le système vasculaire, l’oculoplastie et les brûlures, mais aussi par des chirurgiens plastiques, des spécialistes de la chirurgie des mains et crânio-faciale, ainsi que des neurochirurgiens et des chirurgiens pédiatres.

La Fondation Canada-Ukraine (FCU) a été créée en 1995 afin de coordonner, développer, organiser et fournir des projets d’assistance de la part des Canadiens envers l’Ukraine et la diaspora ukrainienne au Canada.

#Aider l’Ukraine maintenant

Catégories
News Civil Society Humanitarian/Medical

L’Appel Humanitaire Pour l’Ukraine a acheté et rangé une cargaison de 140 tonnes des grains de sarrasin parmi la faim causé par l’invasion russe.

Avant l’invasion sur le 24 de Février, l’Ukraine expédiait le sarrasin aux clients dans l’Europe et l’Asie. Maintenant, avec le pilonnage constant des champs Ukrainiens et l’occupation russe de terrain agricole ukrainien, un grand pourcentage de la moisson attendue est en train d’être détruite.

En réponse à ces développements urgents, l’Ambassade de l’Ukraine au Canada a demandé à la Fondation Canada-Ukraine d’acheter et expédier les grains de sarrasins Canadiens en Ukraine. FYK Soba Inc. au Manitoba, une spécialiste dans la production de sarrasin de première qualité, a alloué 140 tonnes de sarrasin pour l’Ukraine. L’Appel Humanitaire Pour l’Ukraine a ensuite acheté et ranger le transport de sept conteneurs pour voyager à l’Allemagne puis l’Ukraine.

Malgré la livraison en retard et le fait que le semis s’est passé seulement il y a un mois, une distribution vaste des fermiers ukrainiens voit déjà les résultats – les graines sarrasin commence à germer à travers les régions de Zakarpattia, Ivano-Frankivsk, Kyiv, Lviv, Poltava, Ternopil, Zhytomyr, Khmelnytsk, Sumy, et Chernihiv. Dans l’ensemble, 70 fermiers dans l’Ukraine ont participé au semis du sarrasin canadien et le rendement attendu est 3,000 tonnes de gruaux traités.

Cette cargaison des graines de sarrasin était produite avec les soins personnalisés de Don Fyk, le président d’FYK Soba Inc., qui était en contact direct avec Serhiy Hromovyi, le directeur général de l’association internationale de sarrasin de l’Ukraine, à propos des types de graines expédiées et les soins nécessaires pour attendre le meilleur semis – un vrai partenariat canadien ukrainien.

Grâce à votre engagement et soutien, L’Appel Humanitaire Pour l’Ukraine est capable de continuer sa mission cruciale de fournir l’aide et l’assistance pour l’Ukraine, y compris cet effort de permettre les fermiers ukrainiens de cultiver le sarrasin, la graine qu’ils connaissent bien.

L’histoire d’appel

L’Appel Humanitaire Pour l’Ukraine a été établi par le Congrès des Ukrainiens Canadiens (CUC) et la Fondation Canada-Ukraine (FCU) pour formaliser une approche coordonnée pour l’approvisionnement de l’aide humanitaire rapide et efficace. Les efforts majeurs d’appel sont faites dans les domaines d’assistance aux personnes déplacées, soins médicaux, abri d’urgence et la sécurité alimentaire.


Catégories
Civil Society Humanitarian/Medical News

NATO’s Flawed Logic in Denying Ukraine the Assistance it Needs

Written By: Bohdan Romaniuk, VP Alberta, Canada-Ukraine Foundation

First, a basic truth. The only way to stop the ongoing murder in Ukraine is by intervening with physical force. Resolutions of condemnation and economic penalties are unlikely to have any effect.


It is therefore shocking to observe far more agreement within NATO on the red lines it will not cross in assisting Ukraine against Russian aggression, than on the red lines it will not allow Vladimir Putin to cross in his campaign against the people of Ukraine. Indeed, to date, not one world leader has had the courage to answer the following question: How many Ukrainian civilians must be murdered before any of the 141 countries signing the UN resolution condemning Russia’s invasion of Ukraine will take immediate, concrete steps to stop the slaughter?

The world’s leaders it seems, are becoming increasingly inured to the heartrending cascade of pleas from Ukraine — every minute of every day — for assistance in stopping the relentless, merciless and criminal bombing of its civilian population. NATO, for its part, remains steadfast in its refusal to place “boots on the ground” (and pilots in the air) to prevent Putin’s ongoing annihilation of Ukraine. This, however, misapprehends Ukraine’s fundamental request. It is not for allied soldiers to fight alongside Ukraine’s military. Rather, it is a plea for the weapons and equipment Ukraine needs to neutralize Russia’s air superiority, such as fighter jets, anti-aircraft missile systems and drones.

NATO is concerned that any escalation in the assistance it provides to Ukraine may lead to World War Three and an all-out nuclear war. This is what Putin has threatened and, apparently, what the alliance fears.


There is a problem with this pledge of inaction, at least for Ukraine and its beleaguered civilians. It leaves them vulnerable to Putin’s attacks, which the world continues to watch in horror on TV each night, while suffering, at least somewhat, from the pangs of a less than clear conscience. Ukrainian President Volodymyr Zelenskyy has not been the only one to say Russia’s invasion “shows signs of genocide.” One might reasonably ask, does anything of substance remain of the world’s post-Holocaust promise of “Never again?”


Let us draw some conclusions from this.


First, Article 5 of the NATO Charter, which treats an attack against one NATO member as an attack against all members, is either an unbreakable pledge of collective defence, or it is a bluff, a hollow threat.

Second, if Article 5 is not a bluff, then the rationale for declining Ukraine’s requests falls apart. In a word, NATO cannot have it both ways. It either fears nuclear confrontation with Russia and will avoid it at all costs, or it doesn’t and won’t. Clearly, NATO’s commitment to collective defence, if resolute and inviolate, constitutes a complete rejection of Putin’s nuclear blackmail. So why the fear of assisting a country whose innocent civilians are being slaughtered?


Third, whether or not Article 5 is a bluff, by refusing Ukraine’s plea for the military hardware it requires to defend itself against war crimes being committed by a much larger, much more powerful, nuclear-armed invader, NATO is providing a green light to all similarly inclined predator states possessing a nuclear arsenal. The corollary to this is also telling. While the lives of people living in NATO member countries may be worth saving at all costs against foreign aggression, the lives of Ukrainian citizens (and, more generally, of all people living outside NATO countries) are not.

Fourth, if Article 5 is not a bluff, there may be another, more cynical reason underpinning NATO’s desire to limit its involvement in militarily aiding Ukraine. That is, from NATO’s perspective, there are advantages to remaining on the sidelines until Russia either loses its war with Ukraine, or occupies Ukraine but then sustains mortal wounds following many years of unsuccessfully fighting an unforgiving guerrilla war led by a determined Ukrainian resistance. Either way, Russia suffers a crushing defeat, NATO wins, and Ukraine … well, Ukraine is yet again abandoned by the world in its time of need, to suffer unbearable losses and unimaginable destruction, before rising again from the rubble, to rebuild and renew its democracy, restore its sovereignty and independence, and take all necessary steps to never again rely on the promises of others as it did, most recently, in 1994. As the world well knows, under the Budapest Memorandum, Ukraine voluntarily transferred its entire nuclear arsenal to Russia in exchange for promises from America, the U.K. and Russia to protect its sovereignty, independence and territorial integrity. It’s unlikely to ever make a mistake like that again.

One prays the above supposition is wrong. But unless NATO provides Ukraine with the military equipment and assistance it needs to defeat Russia, NATO’s excuses for declining such aid will forever remain suspect.

Votre don est nécessaire pour aider à soutenir cet important projet communautaire!
Donations in support of humanitarian relief can be made through:www.cufoundation.ca For further information: [email protected]

BackgroundThe Ukraine Humanitarian Appeal, established by the Ukrainian Canadian Congress (UCC) and the Canada-Ukraine Foundation (CUF) is working with Ukrainian government ministries, who are in the best position to advise on the needs on the ground so that we can ensure that the donations we receive meet the needs of the Ukrainian people. The appeal will work with established partners on the ground who have demonstrated the ability to deliver aid in a timely and effective manner.

The Ukraine Humanitarian Appeal Committee is established jointly by the two organizations to formalize a coordinated approach in providing humanitarian assistance quickly and efficiently to those in need in Ukraine to address any further aggression by Russia. The committee will work with the Ukrainian Canadian community across Canada to reduce duplication of effort, increase efficiency and ensure aid efforts have the most effective impact for Ukrainian citizens affected by the crisis.

Donations in support of humanitarian relief can be made through: www.cufoundation.ca or by sending a cheque to CUF office (620 Spadina Ave, suite 200, Toronto, ON, M5S 2H4).For further information: [email protected]

Catégories
Civil Society Humanitarian/Medical News

Ukraine Humanitarian Appeal Continues Support for Ukrainian People

The Ukraine Humanitarian Appeal, established by the Ukrainian Canadian Congress (UCC) and the Canada-Ukraine Foundation (CUF), is immensely grateful to all Canadians for their generous support of humanitarian relief efforts in Ukraine.


As Russia continues its vicious assault on Ukrainian civilians, indiscriminately shelling and bombing Ukrainian cities, the need for humanitarian aid grows every day.


Most recently Alberta Premier Jason Kenney announced a contribution of $5 million to the Humanitarian Appeal on behalf of the Province of Alberta in addition to $1M previously announced.

Early today, Orest Sklierenko, CUF President and CEO met with Premier Kenney in person to express his gratitude to the Government of Alberta and the people of Alberta for their support and to provide an update on the aid that has already been delivered to affected families in Ukraine and bordering countries.

“Canadians from coast to coast to coast are mobilizing in support of relief efforts for Ukraine. The kindness we have seen in the last weeks is both inspiring and overwhelming,” stated Orest Sklierenko, President and CEO of CUF. “Canada is truly united in support of Ukraine and the Ukrainian people!”


“The CUF/UCC Humanitarian Appeal has already delivered multiple tranches of aid, valued at over $2 million. Aid has been delivered wherever affected recipients are found, from heavily shelled areas in the north and east of the country, to areas in the west of Ukraine and in neighbouring countries where displaced families are in need of support.”


We are withholding more specific information due to security concerns. Subsequent tranches of support will follow in coming days as we monitor and confirm prior deliveries of support and assess the evolving needs, together with partners on the ground in all parts of Ukraine and its neighbours where help is required.


Please donate to the appeal today to support millions of Ukrainian families who have been displaced from their homes.#HelpUkraineNow


Donations in support of humanitarian relief can be made

through: www.cufoundation.ca  

For further information: [email protected]

Background

The Ukraine Humanitarian Appeal, established by the Ukrainian Canadian Congress (UCC) and the Canada-Ukraine Foundation (CUF) is working with Ukrainian government ministries, who are in the best position to advise on the needs on the ground so that we can ensure that the donations we receive meet the needs of the Ukrainian people. The appeal will work with established partners on the ground who have demonstrated the ability to deliver aid in a timely and effective manner. 

The Ukraine Humanitarian Appeal Committee is established jointly by the two organizations to formalize a coordinated approach in providing humanitarian assistance quickly and efficiently to those in need in Ukraine to address any further aggression by Russia. The committee will work with the Ukrainian Canadian community across Canada to reduce duplication of effort, increase efficiency and ensure aid efforts have the most effective impact for Ukrainian citizens affected by the crisis. 

Donations in support of humanitarian relief can be made through: www.cufoundation.ca or by sending a cheque to CUF office (620 Spadina Ave, suite 200, Toronto, ON, M5S 2H4). For further information: [email protected]